Alpha Condé à Gouécké/N’Zérékoré: le maire demande l’érection de la sous-préfecture en préfecture

07 octobre 2017 20:20:46
0

Dans le cadre de l’amélioration du système sanitaire guinéen après la dure épidémie à virus Ebola, le président Alpha Condé a procédé samedi 07 octobre  à l’inauguration d’un centre de santé amélioré dans la sous-préfecture de Gouécké, située à environ 40 kilomètres du centre-ville de N’Zérékoré, a constaté Guinéenews sur place.

Il était exactement 13H50 lorsque l’hélicoptère transportant le chef d’Etat guinéen s’est posé sur le sol de l’ex-canton Monè, la plus grande sous-préfecture de N’Zérékoré. Le locataire de Sékouthouréya était accompagné par le ministre de la Santé, Dr Abdourahmane Diallo et son prédécesseur le médecin-colonel Remy Lamah, fils de la localité.

Dans son intervention, le maire de la commune rurale Ousmane Lamah, a remercié le président Condé pour, dit-il, les efforts qu’il ne cesse de fournir dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des Guinéens.

Selon lui, la construction de ce centre de santé amélioré et du centre de traitement épidémiologique est un ouf de soulagement à la souffrance de la population « qui parcourait de longues distances pour se soigner en cas de maladie.»

« Avec l’affectation de personnes qualifiées et compétentes et un coût de traitement à la portée de tous les citoyens, le défi de l’atteinte d’un taux de fréquentation élevée sera comblé », a-t-il ajouté.

Poursuivant, Ousmane Lamah reviendra sur les différentes réalisations d’Alpha Condé dans sa localité avant de faire quelques doléances. Il s’agit, entre autres, de l’implantation d’une unité d’extraction et de transformation de l’huile de palme et la réalisation d’une pépinière de palmiers sélectionnés (café, cacao), le reprofilage des routes vers les zones de production, la construction d’un hôtel pour la promotion du tourisme, la construction d’un stade municipal pour la jeunesse ou encore l’érection de la sous-préfecture en préfecture.

En réponse, le président Alpha Condé dira que la construction de ce centre de santé est une façon pour son gouvernement de prévenir des épidémies.

« La Guinée a souffert d’Ebola et particulièrement la région forestière. C’est pourquoi il est extrêmement important que nous fassions tout pour que la Guinée ne connaisse pas une autre épidémie. C’est pourquoi nous sommes également en train de construire des centres de santé dans toutes les sous-préfectures de la Guinée parce que nous ne voulons plus que la Guinée souffre d’une autre épidémie comme Ebola », dira-t-il.

Le numéro un guinéen a par la suite annoncé la formation des jeunes médecins et infirmiers issus de la communauté. « J’ai demandé au niveau de l’Union Africaine que nous formions deux (2) millions d’agents communautaires », a indiqué Alpha Condé.

Dans un discours de plus d’une heure, le président en exercice de l’Union Africaine a,  en outre, promis d’accompagner les paysans de la région forestière. Et le reste du discours sera un procès fait à l’encontre de ses opposants qu’il accuse d’avoir pillé le pays. « Durant tout ce temps je n’ai pas parlé mais le temps est venu pour dire la vérité au peuple », dit-il.

Il faut rappeler qu’avant Gouécké, Alpha Condé a inauguré un autre centre de santé dans la sous-préfecture de Banankôrô, préfecture de Kérouané.

Nous y reviendrons…