Affaire Espace : Les associations de presse guinéennes se mobilisent et récusent la HAC

14 novembre 2017 22:22:03
0

Les associations professionnelles des médias en Guinée ont appris avec inquiétude et stupéfaction, la double convocation du Journaliste Moussa Moïse Sylla, directeur d’Espace TV par le PM3 de Matam.

Les associations professionnelles des médias en Guinée dénoncent l’acharnement des autorités contre la presse en général et les radiotélévisions en particulier. Elles appellent les autorités à protéger et consolider la liberté de la presse chèrement acquise à la suite de nombreux sacrifices des uns et des autres.

Les associations professionnelles des médias en guinée dénoncent avec la dernière énergie les tentatives d’intimidation, de provocation et de musellement de la presse privée, des pratiques qui visent à jeter le discrédit sur les médias guinéens et à cultiver la peur chez les journalistes.

Les associations professionnelles des médias en Guinée invitent toute la presse nationale à la solidarité et à la sauvegarde de nos acquis et appellent les médias à une mobilisation massive pour soutenir notre confrère d’Espace TV mais aussi tous les journalistes inquiétés injustement. Les associations professionnelles des médias se réservent le droit d’user de tous les moyens légaux pour protéger la liberté de la presse et les hommes de médias.

Par ailleurs, les associations professionnelles des médias en Guinée restent fidèles au contenu de leur déclaration récusant leurs représentants à la HAC et la non reconnaissance de cette institution par elles dans sa composition actuelle. Elles invitent par conséquent tous les médias privés à ne diffuser aucun communiqué ou message en provenance de la Haute Autorité de la communication.

Les associations professionnelles des médias en Guinée savent compter sur l’esprit de confraternité qui a toujours pondéré la presse nationale et invitent celle-ci à une mobilisation sans faille dans cette nouvelle épreuve d’autoprotection pour que plus jamais ça en Guinée.

Fait à conakry, le 14 Novembre 2017

Ont signé : L’AGEPI, L’AGUIPEL, L’URTELGUI, REMIGUI, L’APAC, LE SPPG, L’UPLG, L’UPF