Administration : La nouvelle délégation communale  enfin installée, à Boké

04 juillet 2017 3:03:07
0

La nouvelle équipe de la délégation spéciale de Boké a été installée ce lundi, 03 juillet 2017, à la mairie de Boké. C’est le préfet, Mohamed Lamine Doumbouya  qui a présidé cette  cérémonie  en présence des chefs de quartiers, des partis politiques, de la société civile et de nombreux autres invités. Tel est le constat fait par la rédaction locale de Guinéenews©.

Cette installation intervient six mois après la suspension de l’équipe sortante. A sa tête Ibrahima Barry, l’ancien maire de ladite commune, ce  nouveau bureau est  composé de onze membres, issus de trois partis politiques (RPG-arc-en-ciel, UFDG, UFR). En procédant ce lundi 3 juillet, à l’installation de ce nouveau bureau, le préfet de Boké, Mohamed Lamine Doumbouya, a remercié les différents états-majors des partis politiques pour le choix des fils de Boké dans ce bureau. Le renforcement de l’unité nationale et l’assainissement de la ville ont été les maîtres mots du préfet.  « Aujourd’hui, après six mois d’attente, les partis politiques ont encore choisi, les fils de Boké pour diriger la commune urbaine.  Cette équipe aura la lourde tâche de renforcer l’unité nationale et de procéder à l’assainissement de la ville », a-t-il précisé.

De son côté, le secrétaire général chargé des collectivités décentralisées, Jean Béavogui, a procédé à la présentation des nouveaux conseillers désignés par l’arrêté  rectificatif N° 2.019 du ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation (MATAD). 

Prenant la parole, les responsables fédéraux des partis politiques ont invité la nouvelle équipe à tout mettre en œuvre pour contribuer à l’amélioration des conditions de vie de la population de Boké.

Au nom de tous les conseillers, le président Ibrahima, a tout d’abord  remercié le RPG  pour le choix porté sur sa modeste personne pour diriger cette nouvelle équipe. Par ailleurs, il s’est  engagé à renforcer l’unité et la prospérité des populations de Kakandé. « Nous vous promettons d’user de tous les moyens possibles pour ne pas décevoir la confiance et les espérances placées en nous. En tout cas, nous nous engageons à promouvoir la paix, la quiétude et la concorde dans la cité. »

A rappeler  que le bureau du conseil communal sortant  a été suspendu, le 13 janvier 2017 par une décision préfectorale. C’était à l’issue de longues altercations entre les conseillers communaux. La mise en place de ce nouveau bureau communal intervient au moment où la marie  est confrontée  à l’assainissement de la ville et au rétablissement des activités de l’état civil, complétement paralysées après les récentes manifestations.