Aboubacar Sylla sur l’affaire 5 milliards: «l’opposition définira la destination réelle de ce montant»

16 mai 2017 21:21:28
2

La question relative au budget alloué au chef de file de l’opposition continue à alimenter le débat à Conakry. Ce mardi 16 mai, alors qu’il était l’invité de nos confrères de la radio Lynx fm, le porte-parole de l’opposition républicaine, Aboubacar Sylla, est largement revenu sur cette affaire dite des 5 milliards alloués  au chef de file de l’opposition.

D’entrée de jeu, le député Aboubacar Sylla a affirmé qu’ils attendent l’arrivée du président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo, pour discuter de l’opportunité d’utiliser ce montant. Pour le président de l’UFC, ce montant n’est pas destiné à un parti politique mais plutôt affecté à l’opposition pour l’animation de la vie publique dans le cadre de la consolidation de la démocratie.

Lisez un extrait de son intervention !        

«C’est un montant qui est affecté à une institution, au chef de file de l’opposition avec des rubriques, avec des services qui doivent être financés pour améliorer la qualité de notre démocratie. Cinq milliards par an n’est pas un montant excessif. Mais si on considère que c’est une indemnité qui est accordée à un individu, évidemment je le disais tantôt, même le président des Etats-Unis peut être payé en ce moment deux fois par le chef de file de l’opposition. Je suis parfaitement d’accord que lorsque l’opposition va se retrouver, on débattra de toutes ces questions. C’est-à-dire, quelle est la destination réelle de ce montant et ensuite est-ce qu’il y a une opportunité d’utiliser ce montant à ce stade, alors qu’il y a des indemnisations qui sont prévues pour des personnes qui sont mortes, pour des personnes qui ont été blessées, des personnes handicapées à vie et pour d’autres qui ont perdu tous leurs biens et que ces indemnisations ne sont pas encore mises à leur disposition. Est-ce que ce serait décent ou loyal de notre part, parce que c’est nous qui appelons ces personnes à manifester. Est-ce que ce serait loyal qu’on utilise une indemnité qu’on aurait reçue alors que ces indemnisations prévues dans les accords de 2016 ne sont pas encore réalisées au profit des intéressés. Tout ceci pourrait être pris en compte dans les décisions finales, qu’on prendrait lors de la réunion de l’opposition.

Nous allons nous retrouver pour définir la destination du budget, l’opportunité d’accepter ou non ce financement ou alors de l’utiliser à tel ou à tel moment par rapport aux différents engagements  que l’Etat a pris vis-à-vis des autres personnes qui sont plus sinistrées  que nous et qui du fait qu’ils ont obéi à nos mots d’ordre de manifestation se retrouvent dans une situation de détresse dont je ne dirais pas que nous sommes responsables mais dont nous devrons être conscients…

Nous attendons le retour d’Elhadj Cellou Dalein Diallo pour nous retrouver afin de trouver une solution. En tout cas, ce serait catastrophique que ce montant nous divise, ce serait ridicule pour l’opposition guinéenne qu’elle se déchire à cause de ce problème pécuniaire sur la base de ce budget alloué au chef de file de l’opposition.

Il n’y a pas un chef de file ou un individu auquel on octroie 50 mille euros par mois, simplement du fait qu’il dirige le parti politique qui est arrivé en tête aux élections. Mais il y a plutôt une institution, qu’est le chef de file de l’opposition, qui doit comprendre un cabinet, des services et qui doit exécuter des prestations de tous ordres qui ne sont pas liées nécessairement à la promotion d’un parti politique mais plutôt à la fortification de l’opposition pour que le processus politique puisse évoluer dans notre pays. Ce montant est donné  pour que l’opposition joue son rôle de contre-pouvoir et d’animation de la vie publique(…).

 

  • Lalpha

    Attention!!! Attention!!!
    ça ressemble à un budget empoisonné.
    N’oubliez pas que Khalifa Sall a utilisé un budget alloué et today il est en prison.
    A bon entendeur salut!!!!!!!!!

  • IBKB

    Pourtant Mr Aboubacar Sylla est homme de média/presse et il sait très bien lire. Sur le Net, il y a un texte, une Résolution qui dit bien que le budget est destiné au fonctionnement du Chef de file de l’opposition. Ce texte ne mentionne nulle part le reste de l’opposition. Mais le CFOP peut se montrer équitable et partager avec les membres de sa coalition. Mais ce n’est pas une obligation!