A Mandiana, le directeur de l’éducation travaille sous le manguier

01 novembre 2017 12:12:33
0

A Mandiana, gros village enclavé érigé en préfecture, les populations sont confrontées à un manque criard d’infrastructures. Pourtant, d’importants chantiers sont ouverts dans la région, en mage de la célébration de la fête tournante de l’indépendance nationale.

L’exemple le plus frappant, c’est le siège de la direction préfectorale de l’éducation (DPE). Le nouveau directeur est obligé de traiter les affaires courantes sous le manguier, selon notre confrère Sekou Keita.

Le couloir et les plafonds troués

Une chaise sur un fauteuil abandonné

Des documents mal gardés

La vue du bâtiment

La section planification

Autres images