Arrestation d’Elie Kamano : Son avocat promet de l’innocenter

1

Arrêté ce 17 juin à Matoto pour avoir organisé une manifestation interdite, le reggae man guinéen, Elie Kamano a été conduit à la Direction de la police judiciaire (DPJ) à Kaloum. C’est son avocat, Me Salifou Béavogui, qui l’a confirmé à Guinéenews©.

Sans donner plus de détails, puisque l’enquête est en cours, Me Salifou Béavogui promettre d’innocenter son client. « L’enquête se poursuit. Je suis actuellement avec lui à la DPJ. On reproche à Elie d’avoir organisé une manifestation interdite. Je suis là, j’observe et je veille sur ses droits. Je promets de me battre pour l’innocenter », a-t-il dit.

A la tête d’une organisation dénommée « la jeunesse s’organise maintenant pour son avenir » (JOMAA) regroupant plusieurs autres organisations de la société civile, Elie Kamano voulait protester contre un éventuel 3ème mandat pour le président Alpha Condé. Ce dernier n’a jamais dit qu’il modifierait la Constitution pour se présenter une nouvelle fois, mais n’a pas aussi dit qu’il ne le fera pas. L’entretien du doute sur le sujet amène certains à croire qu’il veut se présenter.

Selon l’article 27 de la Constitution guinéenne, « en aucun cas, nul ne peut exercer plus de deux mandats présidentiels, consécutifs ou non. »

Plus loin, l’article 154 verrouille toute modification de la Constitution concernant la durée et le nombre des mandats : « le nombre et la durée des mandats du président de la République ne peuvent faire l’objet d’une révision ».

  • abedi

    Tant que monsieur kamano marche selon les valeurs de la constitution , démocratique en tant que une des figures de la Guinée en matière culturelle , c’est son droit de sonner l’alarme , si quelque chose pareil flou , comme il fait son travail. Nous ne voyons pas comme une manifestation pour mettre le désordre , mais pour rappeler ce qui est dit dans la constitution en Guinée. Qui se sent morveux se mouche , pourquoi on arreterait monsieur kamano si on se reproche de rien. Nous ne faisons que observer des dispositives mettre en place pour contrer le peuple pour une quelconque proposition non conforme à nos lois à nos valeurs culturelles et civilisationnelles , mais nous mettons bien en garde que c’est mieux pour chacun qu’on respecte la justice. Nous demandons la libération immédiate de monsieur kamano , Parce que il n’a violé aucune loi , s’il s’agit de rappeler ce qui est de son droit , selon la constitution , il est libre. Preservons la paix en respectant les valeurs que le peuple guineen s’est engagé pour suivre selon les valeurs republicaine. Car la Guinée ne retournera plus jamais dans la dictature. Vous cherchez les issue pour tenter , nous vous conseillons au nom de allahou soubhanna wa taala d’arrêter de creer des doutes dans la conscience du peuple. Et que nous confions ce problème à allahou soubhanna wa taala pour donné la justice à qui de droit. Une fois encore nous haussons le ton pour le respect des valeurs démocratique que nous ancêtres ont mis en place ce qui est le respect et la justice. Nos ancêtres n’avaient pas deux voix , mais une seule. Pour eviter des complications , il est temps que chacun sache que c’est le respect des valeurs qu’on s’est engagé pour appliquer. Protegeons la Guinée de ses ennemis et donnons nous tous les mains pour le respect d’une seule voix et d’un seul chemin pour l’unité fédérale et le respect des valeurs universelles divinement établi qui est la paix , la justice , et la fraternité. Que marigui mengue benisse les croyants et benisse le monde qu’il a fait pour toute ses créations.