Kamsar : Calme précaire dans la cité, les activités paralysées

17 septembre 2017 12:12:57
0

Comme annoncé dans nos précédentes dépêches, la sous-préfecture de Kamsar, préfecture de Boké, a enregistré la nuit dernière des scènes de manifestations pour demander le retour du courant électrique dans les foyers, a appris Guinéenews©. Photo d’archives.

A Kamsar, des jeunes des quartiers se trouvant entre le grand marché Sahara et la barrière qui donne accès à la cité ont exprimé leur mécontentement suite au délestage électrique que la localité enregistre depuis des semaines. Selon nos sources, ces jeunes auraient pris d’assaut les routes en y mettant le feu à certains endroits. Les forces de maintien d’ordre ont été déployées sur le terrain pour rétablir le calme.

Et les heures qui ont suivi, c’est-à-dire à partir d’une heure du matin, la centrale électrique de la Compagnie des Bauxites de Guinée (CBG) a été mise en marche pour servir du courant dans tous les foyers jusqu’à 7h 15 ce dimanche matin.

Pour l’instant, un calme précaire règne en ce moment dans cette cité minière et selon Kerfala Doumbouya, un habitant du quartier Koléyiré contacté par notre rédaction, certaines barricades ont été levées par les forces de sécurité. Il précise que le calme qui règne en ce moment ne peut être que temporaire. « Tout peut reprendre d’un moment à l’autre », dit-il.

Une autre source ajoute que toutes les activités sont pour le moment paralysées. Les commerçantes qui devaient se rendre ce matin à Kolaboui, l’une des sous-préfectures située à quelques kilomètres de Kamsar, ont rebroussé chemin. Aussi, l’on apprend que le train de la CBG est arrêté depuis samedi par la population de Corrira.

Affaire à suivre…