Déguerpissement de Démoudoula : Le PEDN voit une manoeuvre “politicienne” du gouvernement

01 août 2017 10:10:29
0

Sur instruction du gouvernement guinéen en juillet, des machines continuent de démolie les habitations illégales d’une frange de la population du quartier Démoudoula dans la commune de Ratoma. Une situation qui n’a pas laissé indifférent le PEDN, qui, au cours de sa conférence de presse ce lundi 31 juillet, a traité l’acte “d’injustice à la limite des conditions humaines”.

Dans son intervention, François Borouno porte-parole du parti de Lansana Kouyaté, a condamné cette décision qui brime selon lui, certains Guinéens qui ne sont pas en accord avec les idéaux du parti au pouvoir.

Un peu plus loin, Borouno a soutenu clairement qu’“il y a des gens qui sont dans le sphère de l’Etat qui n’ont pas été déguerpis malgré qu’lls sont dans le périmètre de déguerpissement ». « Ceux qui ont été déguerpis ont été ciblés”, fustige-t-il.

Pour clore le sujet du déguerpissement, Il a signalé que l’action qui a laissé certains Guinéens dormir à la belle étoile, est une violation flagrante d’un arrêté de Cheick Sacko ministre guinéen de la justice. “Le ministre de la justice avait fait un arrêté interdisant le déguerpissement sur une période donnée, le même gouvernement intervient pour déguerpir les gens dans la fourchette de cette période. Quelle contradiction », s’indignera-t-il.